Alimentation durable

L’ESS comme réponse aux enjeux de l’alimentation durable ?

Aujourd’hui plus que jamais les questions d’alimentation durable sont au cœur des enjeux des politiques publiques tant à l’échelle des collectivités, du territoire national, européen et mondial. En témoigne la multitude de plan territoriaux, nationaux ou mondiaux, de lois, qui viennent aujourd’hui structurer les feuilles de route des grandes organisations politiques (politique agricole communes, programmes nationaux pour l’alimentation, systèmes alimentaires territorialisés…) et qui ont pour sujet notre alimentation.

Parce que nos choix alimentaires impactent de nombreux domaines et parce qu’ils touchent les secteurs de la production de la transformation, de la commercialisation et de la consommation, il nous semble aujourd’hui essentiel de s’intéresser à ce sujet.

En effet, à la lecture des nombreuses études disponibles sur le sujet, s’intéresser au sujet de l’alimentation durable, c’est aussi s’intéresser au domaine de la santé, de l’environnement, de la biodiversité, de l’agriculture…

  • 40% de notre alimentation est responsable de notre empreinte écologique (global footprint network 2010)
  • 12% des français vivent dans un foyer à insécurité alimentaire cad qu’ils n’ont pas accès à une alimentation sûre et nutritive en quantité suffisante qui satisfasse leurs besoins nutritionnels et leurs préférences alimentaires pour leur permettre de mener une vie active et saine (ONPES)
  • D’après les statistiques de la MSA 30% des agriculteurs ont des revenus équivalents à 350€ par mois (MSA)

… l’ESS produit déjà des réponses à ces enjeux sociaux, économiques et environnementaux et fait évoluer nos modes de production, de transformation, de distribution et de consommation.

Alors de quoi parle-t-on lorsque l’on parle d’alimentation durable ?

Selon l’organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture « Les régimes alimentaires durables contribuent à protéger et à respecter la biodiversité et les écosystèmes, sont culturellement acceptables, économiquement équitables et accessibles, abordables, nutritionnellement sûrs et sains, et permettent d’optimiser les ressources naturelles et humaines » (FAO 2010)

Ainsi, l’alimentation durable est fondée sur 3 grands principes :

  • Alimentation accessible à tous, saine et équilibrée
  • Qui préserve l’environnement
  • Sur des modes de production durable

Et l’ESS dans tout ça ?

Et bien foisonne déjà de solutions et ce à toutes les étapes du système agricole et alimentaire. A ce titre, le secteur est bien souvent un moteur de transformation qui contribue à la transformation à la création de modes de production et d’alimentation plus durables.

Alors, si vous aussi vous avez une idée, un projet pour contribuer aux enjeux de l’alimentation durable… lancez-vous, nous sommes là pour vous accompagner !