Espace de coworking – Tournefeuille

# Le besoin de départ identifié

Fin 2014, la municipalité de Tournefeuille rencontre le Parcours ADRESS porté par Le Mouvement Associatif autour d’un temps d’échange sur l’économie sociale et solidaire. La municipalité porte un projet de créer un espace collaboratif répondant à la fois à des enjeux environnementaux de réduire les déplacements domicile-travail sur la commune mais aussi de favoriser, par le biais d’un espace centralisé une dynamique sociale autour de l’emploi et la création d’entreprise. Suite à l’échange avec Le Mouvement Associatif, la Ville de Tournefeuille (élu.e.s en charge de l’emploi et le directeur de la Maison de l’Emploi) s’est orientée vers la Fabrique à Initiatives afin d’étudier l’opportunité de développer ce projet, d’affiner son contenu et de détecter un.e porteur.se de projet.

# La réponse inventée  

Créer un espace de travail partagé pour les télétravailleur.se.s et les créateur.rice.s d’activités favorisant les synergies et les dynamiques sociales, la coopération entre acteurs, l’entraide, le partage, et la mutualisation de moyens, rompre l’isolement des personnes qui travaillent chez elles et des créateur.rice.s d’entreprises.

# La démarche projet

La Fabrique à Initiatives et son équipe commencent par constituer un comité de pilotage composé des apporteurs d’idées, c’est-à-dire les élu.e.s de de la ville de Tournefeuille. Il s’agit de définir avec eux les valeurs et finalités du projet et de valider les orientations qui seront ensuite soumises à l’arbitrage politique de la ville de Tournefeuille. Dans un second temps, la Fabrique organise une réunion de présentation et d’échanges et 44 personnes assistent à cette réunion, participative et interactive. Il est présenté des exemples de projet locaux : espace de coworking La Serre et un exemple de télécentre comme le Relais d’entreprise. Cette rencontre permet également de sonder les acteurs locaux (télétravailleur.se.s, créateur.rice.s d‘entreprises, acteurs associatifs, etc.) sur leurs besoins, leurs envies pour ce lieu.

Sont conduits ensuite 30 entretiens bilatéraux avec plusieurs acteurs du territoire (pouvoirs publics, habitant.e.s, acteurs associatifs, acteurs économiques, acteurs de l’accompagnement à l’emploi et la création d’activité, cabinet d’étude sur le télétravail CITICA, lycée, autres espaces de coworking-télétravail/salles de réunion, Tisséo) afin d’affiner le modèle, les besoins, l’offre. Un benchmarking (étude d’autres espaces de coworking dans des zones périurbaines et rurales) et des visites sont organisées pour affiner les facteurs clés de réussite d’un tel projet.

La Fabrique s’entoure d’un groupe de travail composé d’acteurs, futur.e.s usager.ère.s du lieu ; ce groupe de travail est associé à la démarche projet et travaille au modèle économique du projet, à son lieu d’implantation, affine l’étude de marché… L’objectif est également de créer une dynamique collective favorable à la construction du projet et à son ancrage local. Le groupe de travail présentera le premier prototype le 2 juillet au public lors d’une soirée dédiée.

# La sélection et la transmission

En juin 2016 est lancé un appel à porteur.se de projet. Plusieurs candidatures sont adressées à la Fabrique à Initiatives. Un comité de sélection s’entretient avec les différent.e.s porteur.se.s de projet et un groupe projet composé de porteur.se.s de projets locaux et d’une structure de Montpellier est retenu. La Fabrique à Initiatives transmet le projet, son contenu, l’étude d’opportunité aux porteur.se.s de projet. Suite à différents freins rencontrés par les porteur.se.s de projets mais aussi par le manque de locaux accessibles sur Tournefeuille, la dynamique de projet s’essouffle et ne donnera pas lieu à la création de l’espace de coworking.

Initié par la Fabrique à Initiatives