L’échappée des copropriétés

L’échappée des copropriétés

L’Échappée des Copropriétés est une jeune association qui est née en 2018 de l’envie de contribuer à l’amélioration de l’habitat et des conditions de vie des habitant·e·s de copropriétés, en partant de leur parole, individuelle et collective.

Pour nous, une copropriété est, avant tout, une communauté d’habitant.e.s, où les besoins des individus sont imbriqués à ceux du groupe et à ceux de la société. Cela implique le développement de dynamiques collectives, apaisées ou bloquantes, très similaires à celles que l’on peut retrouver dans n’importe quel groupe humain. Or, dans le cadre de la copropriété, ces enjeux collectifs sont rarement pris en compte, aussi bien par les habitant·e·s que par les structures d’accompagnement.

Nous avons la conviction que c’est au niveau de ces dynamiques collectives que se trouvent, certes une des origines des problèmes des copropriétés[1], mais également un levier pour les affronter.

À l’Échappée des copropriétés nous considérons que c’est en agissant sur les dynamiques collectives au sein des copropriétés en concert avec d’autres acteurs de la société (opérateurs, pouvoirs publics, associations) que l’on pourra trouver des solutions plus pérennes et ajustées aux problématiques actuelles de l’habitat privé.

Pour contribuer à l’évolution du regard sur la copropriété, nous nous appuyons sur la parole directe des habitant·e·s, et des acteurs de l’habitat, comme condition essentielle de la construction d’un modèle d’amélioration des conditions de vie respectueux de chaque habitant·e, pertinent et efficace.

 

[1] Des blocages dans la prise de décisions, des manques de mobilisation du voisinage, des conflits entre les habitant·e·s ou avec des structures tiers