Depuis le 22 octobre 2021, la cantine des 3 cocus a trouvé ses porteuses de projet. Nous travaillons avec elles pour que ce projet voit le jour. Jusqu’à aujourd’hui, plusieurs demi-journées d’accompagnement ont été réalisées autour de l’impact social du projet, ses parties prenantes et son futur modèle. A partir du mois de janvier, elles intègreront la nouvelle promotion de l’incubateur et organiserons un comité de partenaires par mois pour vous donner des nouvelles du projet. Pour le reste, on les laisse se présenter à vous…

 

Nous sommes Khadija et Yamina… nous portons le projet “Une cantine aux Izards”, une initiative qui se veut éco-citoyenne. Issues de parcours différents, nous sommes toutefois mues par le même objectif,  mettre en place une structure qui permettra aux habitants du quartier des Izards – Trois Cocus et au-delà, de se retrouver pour créer du lien social dans un esprit de partage des bonnes habitudes alimentaires et respectueuses de l’environnement, mais pas que… Bien manger est parfois synonyme, au « goût » de certaines personnes, de s’alimenter de manière abondante, peu importe la provenance ou la qualité des aliments, qu’il s’agisse d’aliments naturellement produits ou transformés, parfois peu nutritifs pour l’organisme  et causant souvent des désagréments sur la santé des consommateurs. On peut ainsi appréhender ce phénomène comme une forme de malnutrition. En effet, l’OMS définit cette dernière “…par les carences, les excès ou les déséquilibres dans l’apport énergétique et/ou nutritionnel d’une personne.” C’est un état nutritionnel qui est la conséquence d’une alimentation mal équilibrée en quantité et/ou en qualité. La malnutrition couvre donc la sous-alimentation et la suralimentation contrairement aux idées reçues. Un constat dans notre quartier  Izards – Trois Cocus : Beaucoup de personnes ont une tendance vers la surconsommation de produits alimentaires ultra transformés et/ou à la consommation à outrance de viande rouge, cette habitude alimentaire n’est pas sans danger pour la santé. Nous pensons, dès lors, un projet qui se veut, comme dit à l’entame, citoyen par la sensibilisation des populations aux bonnes habitudes alimentaires. Il consiste en la mise en place dans le quartier d’une cantine promouvant des menus équilibrés mais aussi et surtout écoresponsables, une cantine qui privilégiera par exemple les produits bio, les produits à fort apport nutritionnel et le circuit court. Cette Cantine permettra également, au-delà de la sensibilisation à une bonne alimentation respectueuse de l’environnement, de mettre en exergue,  au yeux des habitants du quartier et au-delà , les gestes écologiques :  par exemple, l’initiation au tri des déchets ménagers, au recyclage des déchets organiques par le compostage. La structure “Une Cantine aux Izards” participera, qui plus est, à permettre à la population du quartier de s’investir davantage dans la promotion d’actes citoyens, de se sentir fortement impliquée dans la vie de la cité.