Portrait de Nathalie Mallet – Responsable de la Plateforme d’aide aux actifs aidants

Arrivée en poste début octobre 2020, Nathalie est Responsable de développement et coordinatrice de la PAAA. Au programme 2021 : expérimenter l’offre auprès des premières entreprises clientes et bien sûr des aidants actifs.

Pouvez-vous nous en dire un peut plus sur votre parcours ? 

Après un parcours de 20  ans  en développement économique territorial à des postes de chargé de mission entreprises puis de direction,  j’ai créé Atout Territoire il y a dix ans activité de conseil et formation,  convaincue que chaque territoire peut développer ses capacités d’ancrage et d’attractivité d’entreprises et de nouveaux arrivants. Cette activité m’a conduite à apprécié l’importance des collectifs d’acteurs dans la réussite des projets, à travailler de plus en plus en groupement avec d’autres consultants, et à contribuer davantage à la construction de projets collaboratifs.

J’ai ainsi réorienté mon activité vers des accompagnements de collectifs territoriaux et j’ai enrichi ma posture par le coaching et la facilitation. Je suis en effet profondément convaincue que les transformations réelles viendront de la qualité des relations et du leadership pour créer, expérimenter et décider de façon collective.

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous investir dans le lancement de la Plateforme d’aide aux actifs aidants ?

L’expérience de la maladie, la perte d’autonomie de mes parents, m’ont fait vivre un temps la vie des malades, des personnes dépendantes et de leurs aidants si souvent invisibles et démunis ; un cheminement complémentaire à mon évolution professionnelle et qui a  motivé ma volonté de trouver des missions davantage porteuses de sens et d’humanité.

Aussi, quand j’ai découvert l’annonce pour le poste de responsable de développement de la Plateforme d’Aide aux Actifs Aidants, je me suis dit que cela collait tout à fait à mes aspirations nouvelles !

 

Quels sont vos grands défis dans les mois à venir ?

Le premier défi sera de parvenir à configurer une offre de services qui optimise le potentiel du collectif d’acteurs mobilisé sur ce projet pour répondre aux besoins des entreprises qui souhaitent s’engager dans le soutien des aidants et leur valorisation et aux bien sûr aux besoins des aidants eux-mêmes : réussir à mobiliser dans l’entreprise pour un autre regard sur la situation des aidants.

Ensuite, ce sera comme pour toute entreprise émergente de mener de front  le travail sur le modèle économique, l’expérimentation des parcours de services auprès de nos entreprises « tests » , la recherche de nouveaux financements , et la communication pour prévoir le déploiement futur.

 

Contactez Nathalie vie Linkedin : https://www.linkedin.com/in/nathaliemallet/